édition 2020 - 2021 Lorient - Marseille - Madère - Martinique

Les mots du large du 24 août

Arnaud Vuillemin (Jubilations Corses)
24 août 16h
Dernier jour de mer avant l'arrivée à Madère. Il fait beau et chaud, le soleil du sud est difficile à supporter. Nous avons 15nds de vent à 135°.
La mer, qu'on voit danser... est bleue avec de beaux moutons…
Sous spi, ça glisse agréablement sans la pression des derniers jours. JPK 10.30 et Sun Fast 3300 sont logiquement passés devant. Sapristi, lorsque ça soufflait fort, avait des moyennes impressionnantes, jusqu'à 2 nds de moyenne de plus que moi. A ce rythme-là il va faire le compensé en plus du réel.
Je continue à me battre en faisant avancer Jubilations de mon mieux. Les pourcentages de vitesse sont bons. Le bateau va bien. J’ai juste cassé une poulie de spi, vite remplacée.
A bord, en frais il ne me reste que 2 pommes. J'en garde une pour l'arrivée et une pour la journée d'attente. J’ai aussi quelques citrons verts pour le rhum...
A toute à l'heure !
Arnaud
Jubilations 9


Bertrand Bore et Claude Dabir (Makossa )
Aujourd’hui 37 jours ou 38 e ? Je ne sais plus, on est tellement loin derrière que je ne compte plus. Sur Makossa, vous vous souvenez, avec un À comme amour, authenticité, amabilité ou austérité … on s emmerde ferme sous A0. Pas trop envie de pêche ou de tir aux volailles, j’ai proposé à Claudio, alias Iznogood, de faire un atelier « arts&craft ». On en avait marre de jouer au tarot et de devoir boire des coups qd on perdait !
Alors nous nous sommes lancés ds la confection de bracelets brésiliens - vous voyez le lien étroit avec le Portugal et le thème de cette belle aventure vers madère !
Comme il faut penser à tout, j’avais embarqué des lanières de peaux de chèvres teintées, très fines, du bleu, du blanc, du rouge.
C’est sûr ça sent un peu dans la soute à voile mais c’est toujours bien d’avoir un peu de matériel de bricolage …
Si ça vous amuse, on vous en montrera quelques-uns de nos bracelets au port de madère dans 40 jours, qd on arrivera, car on est vraiment très très très loin !!!
La bise
Berty


Éric Guigné et Tangi Caron (OSE)
24h en mer et nous voici au milieu du golfe de Gascogne.
Hier dès le départ nous sommes partis à fond au coup de canon, et après 9 virements de bord et une lutte tactique acharnée en profitant des ado/refus de l’ile, avec JIB, Karavel, foggy dew et qq autres.... nous avons enroulé l’ile de Groix en première position. Trop content d’autant plus que nous avions nos amis et donateurs qui nous ont suivi et encouragé jusqu a Pen men avant de se rentrer bien au chaud chez eux...
Puis la nuit arrive, les options commencent à se dessiner. On marche bien puis toute la flotte tombe dans la fameuse dorsale qui est sur notre route. En qq h, on passe d’un bon vent à rien du tout + brouillard et pluie. Les voiles battent, le bateau n’est même pas manœuvrable... nous trouvons une petite porte de sortie et glissons vers l’ouest. Merci à Jean Yves Bernod le sorcier rochelais du vent pour ses conseils depuis 2 ans...
Le vent remonte dans la journée mais il y a bcp de bascules qu il faut exploiter. On joue bien a ce petit jeu et on remonte la flotte des solos partis avant nous. Il ne reste que Jean Marc sur Whatelse qui domine tout le monde.... Mais on va s’occuper de lui cette nuit...
On se plaît dans l ocean, on voit plein de dauphins et même 4 petite baleines... c’est magique.
On a découvert les bons petits sachets de nourriture préparer par la tribue CARON. Merci les filles et Patrick. La banane écrasée dans le seranno lui-même roulé dans une crêpe au camembert.... Quel délice ! (On avait très faim;-)
On a dormi plusieurs tranches de 20 min et 2 x 2h chacun cette nuit. On n’est pas encore dans le vrai rythme mais on se sent bien.
On s’attend à Une nuit difficile, tactique et petoleuse... la fameuse dorsale va encore nous barrer la route... et nous allons tenter une route sur son flanc WEST sans trop se dérouter...
Pour se remonter le moral on a les dessins de Luna et Simon dans notre carré. On pense à vous tous..